2 % de talent, 98 % d’effort

Un petit peu de talent, beaucoup beaucoup de travail

Régis Loisel, bédéiste avec Jean-Louis Tripp de Magasin Général, et aussi l’inventeur de la BD Peter Pan, un Peter Pan plus underground, plus humain, disait lors d’une conférence à l’Académie des Beaux-Arts de Montréal:

1% d’effort, un peu de chance, et le reste c’est du travail, beaucoup de travail.

Un animateur chez Pixar, résumait ainsi son travail: 3 % de moments de grâce, 97 % de pénible, d’ardu, d’effort (voir le livre d’Ed Catmull: Creativity Inc.).

Faisons une moyenne, disons 2-98

Disons 2 % de talent, 98 % % d’effort. Cela me semble raisonnable comme moyenne.

La méthode JSB

Jean Sébastien Bach, qu’Edgard Fruitier appelle affectueusement JSB, s’amusait à copier, note par note, les partitions de ses contemporains et des compositeurs qu’il admirait.

Loisel copiait également les illustrateurs qu’il aimait.

Ah mais pourquoi Diantre?

Et je réalise que j’avais arrêté, “depuis déjà” comme disait Brel, de copier ceux et celles que j’admirais et que j’admire encore. Pourquoi donc? Non pas que j’ose me comparer, mais Diantre que j’aimais apprendre en les copiant.

Qu’à cela ne tienne

On plonge

#DéfiCopieDessin

#DrawingCopyChallenge

le lendemain de ma rencontre marquante avec Loisel

tout simplement le défi de dessiner

au moins une fois par jour, à l’encre

reproduisant à main levée des strips, planches, illustrations et autres coups de crayons

de ceux et celles que j’admire et qui me fascinent.

Jour 1

Rendons à Régis ce qui appartient à Régis, je commence par un de ses croquis.

Jour 2

Moebius (Alias Jean Giraud), au style de hachures tellement particulière. C’est long, mais c’est une méditation que de suivre le flot de ces lignes et de se laisser bercer par elles.

Jour 3

Franquin a un coup de crayon qui a l’air tellement brouillon alors que ce dernier est d’une précision qui donne beaucoup de fil à retorde.

Jour 4

Gotlib, qui n’a pas son pareil pour donner autant d’expressions aux personnages et aux animaux, dessine des mains immenses. Comme je copie à l’encre et à main levée, je ne me force pas à être fidèle aux dessins, mais, autant que faire se peut, au style, à la dynamique. Les mains Gotlibiennes sont beaucoup plus grandes, je les ai rapetissé.

Jour 5

Loisel, qui se dit être dans le semi-réalisme caricatural, donne, je trouve, des proportions beaucoup plus réalistes, sexy et admirables aux personnages féminins que ce qu’on retrouve dans bien des photos publicitaires ou de mode (pléonasme?).

Jour 6

Giraud encore, alias Moebius. Plus je le dessine, plus je réalise, à l’instar de Marcel Proust, que “…ces grands chefs-d’oeuvre ne commencent pas par nous donner ce qu’ils ont de meilleur”.

Jour 7

Cette semaine se termine par Miyazaki. En parlant de grands chefs-d’oeuvre, comment a-t-il pu créer de si magnifiques mondes? Tant mieux, cela me fait beaucoup de sujets à dessiner, à admirer, à croquer, à intégrer.

3 thoughts on “2 % de talent, 98 % d’effort

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s